Fabricant de portes coupe feu - Portafeu

Portafeu ASSA ABLOY - LE SPÉCIALISTE DE LA PORTE COUPE-FEU

Référence sur le marché de la porte coupe-feu, Portafeu se distingue par sa capacité à apporter une réponse globale aux problématiques de la sécurité incendie des bâtiments avec sa gamme de portes métalliques battantes et coulissantes, certifiées.

Comment choisir une porte coupe-feu ?

Les portes coupe-feu sont classées par leur temps de résistance au feu et leur capacité d’isolation thermique. Une porte E 30 pourra résister aux flammes pour une durée de 30 minutes. Une porte EI2 30, pourra elle résister aux flammes pendant 30 minutes et aura une capacité d’isolation thermique. Ainsi, les lettres déterminent les propriétés de la porte coupe-feu – E pour étanchéité, EI2 pour étanchéité et isolation. Les chiffres quant à eux, déterminent la durée de résistance de celle-ci, à comprendre en minutes.

Réglementation et porte coupe-feu

Nos portes coupe-feu sont certifiées NF « portes résistant au feu en métal » suivant le référentiel NF 277. Ce label qualité atteste que nos portes sont conformes aux exigences relatives à l’arrêté du 14 mars 2011, ainsi qu’aux normes NF-S61-937-1, NF-S61-937-2, NF-S61-937-3 et NF-61-937-4. De ce fait, nous sommes audités chaque année par un organisme de contrôle désigné par l’AFNOR. Cet organisme vérifie que nos portes sont fabriquées en conformité avec le procès-verbal de résistance au feu. Il évalue également notre système qualité, conformément au référentiel NF 277.

Quels sont les différents types de portes coupe-feu ?

PORTAFEU fabrique des portes qui proposent différents types de fermetures coupe-feu, pour la plupart destinées au domaine de l’industrie : 

• Des portes métalliques (en acier galvanisé)
• Des battantes ou coulissantes (fabriquées à Romilly sur Andelle, usine Portafeu ou chez MERCOR en Pologne)
• Des trappes horizontales (au sol)
• Des trappes verticales de visite (au mur)
• Des portes battantes acoustiques
• Des trappes guillotines avec ou sans convoyeur (à translation verticale)
• Des rideaux tissus et métalliques irrigués ou non irrigués
• Des portes vitrées ou châssis vitrés (produites par MERCOR)

Pour qu’une porte soit coupe-feu, il faut pouvoir maîtriser trois facteurs essentiels, à savoir : la montée en température sur la face de la porte non exposée au feu, l’étanchéité à la flamme et les déformations. 
Il est également important de vérifier le bon comportement au feu de toutes les quincailleries montées sur une porte.